AFIVAL - LE BLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 18 novembre 2012

Les sociétés cotées doivent mieux justifier leur taux d’actualisation utilisé pour les tests de dépréciation des goodwill et incorporels

L’AMF vient d’émettre le 16 novembre 2012 sa recommandation relative à l’arrêté des comptes 2012. C’est dans ce cadre que l’AMF attire l’attention sur la nécessité, pour les émetteurs, de décrire en annexe la manière dont les taux d’actualisation sont déterminés et à s’assurer de la cohérence de ces derniers par rapport aux risques pris en compte dans les flux de trésorerie futurs.

Lire la suite...

mercredi 11 juillet 2012

Le coût du capital et les pertes de valeur des sociétés du SBF 120

Le coût du capital (ou WACC) traduit le coût de financement global de l’entreprise (et donc le taux de rentabilité minimum attendu des apporteurs de capitaux). Il est notamment utilisé dans le cadre de la mise en œuvre de la méthode d’évaluation financière des DCF afin de réaliser les tests de dépréciation des Goodwill (ou écarts d’acquisition). L’analyse des rapports annuels des sociétés du SBF120 de 2008 à 2011 montre que la conjoncture économique et financière en Europe ces dernières années a un impact modéré dans la modélisation du WACC. L’augmentation des pertes de valeur résultant principalement de la revue à la baisse des plans d’affaires.

Lire la suite...