AFIVAL - LE BLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - taux d’actualisation

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 16 janvier 2015

La modélisation des cash-flows dans la méthode des DCF : quelles difficultés et solutions pour l’évaluateur ?

La modélisation des cash-flows (ou flux de trésorerie) dans le cadre de la méthode des DCF (Discounted cash-flow) est particulièrement délicate. Si l’établissement du prévisionnel est de la responsabilité du management de la société à évaluer, l’évaluateur ne peut se "décharger" complètement sur le management ; il doit ainsi pouvoir porter une appréciation sur la vraisemblance du plan d’affaires.

Lire la suite...

vendredi 13 juin 2014

Modélisation du coût des capitaux propres des DCF : comment apprécier la prime de taille

Le taux d’actualisation est régulièrement utilisé dans le cadre des méthodes d’évaluation, en particulier dans le cadre de la méthode des DCF (1). Si l’intégration d’une prime de marché apparaît systématique dans sa modélisation, celle d’une prime spécifique attachée à la taille de l’entreprise ne l’est pas. Dans ce contexte, quels sont alors les éléments déterminants de la prime de taille ?__

Lire la suite...

jeudi 3 janvier 2013

Prime de risque de marché : laquelle choisir pour les évaluations financières ?

La prime de risque de marché est un paramètre fondamental à choisir lors de la détermination du taux d’actualisation, le plus souvent dans le cadre de la mise en œuvre de la méthode d’évaluation des Discounted cash flows (DCF). La question cruciale est alors de savoir quelle prime de risque de marché retenir, ou plutôt, quelle est l’approche qui apparaît la plus pertinente, notamment au regard des autres composantes du taux d’actualisation et du contexte économique. Le présent article a pour objet de donner quelques pistes de réflexions au regard des pratiques actuelles et non de trancher un sujet qui fait toujours débat.

Lire la suite...

dimanche 18 novembre 2012

Les sociétés cotées doivent mieux justifier leur taux d’actualisation utilisé pour les tests de dépréciation des goodwill et incorporels

L’AMF vient d’émettre le 16 novembre 2012 sa recommandation relative à l’arrêté des comptes 2012. C’est dans ce cadre que l’AMF attire l’attention sur la nécessité, pour les émetteurs, de décrire en annexe la manière dont les taux d’actualisation sont déterminés et à s’assurer de la cohérence de ces derniers par rapport aux risques pris en compte dans les flux de trésorerie futurs.

Lire la suite...

vendredi 3 février 2012

Primes de risque des offres publiques AMF en 2011

Pour la 2ème année consécutive, nous présentons les résultats de l’une de nos études des données de marché consacrée aux primes de risques retenues dans les offres publiques (OPA, OPE…) et en particulier sur la pratique des experts indépendants nommés sur ces opérations. Il est rappelé que les experts indépendants sont en charge d’émettre une opinion sur le caractère équitable des conditions financières proposées par la société initiatrice.

Lire la suite...